Turquie: le Parlement européen "vivement préoccupé" par le recul de l'Etat de droit

14/04/16 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Belga

(Belga) Le Parlement européen s'est dit jeudi "vivement préoccupé" par le recul de l'Etat de droit en Turquie, estimant que ce pays s'éloigne de la réalisation des critères qu'il doit respecter s'il veut adhérer à l'UE.

Turquie: le Parlement européen "vivement préoccupé" par le recul de l'Etat de droit

Turquie: le Parlement européen "vivement préoccupé" par le recul de l'Etat de droit © BELGA

Dans une résolution non contraignante adoptée à Strasbourg par 375 voix contre 133, les députés européens déplorent "la régression observée dans certains domaines essentiels, tels que l'indépendance du pouvoir judiciaire, la liberté de réunion, la liberté d'expression et le respect des droits de l'homme et de l'Etat de droit, qui éloigne de plus en plus la perspective de la réalisation des critères de Copenhague que les pays candidats (à l'entrée dans l'UE) doivent respecter". Tout en prenant acte de la relance du processus de négociation entre l'UE et la Turquie, ils demandent à Ankara de réaliser des "progrès tangibles" dans ces domaines. Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan est accusé ces derniers mois de dérive autoritaire et notamment de museler la presse d'opposition. En novembre 2015, un plan d'action conjoint pour faire face à la crise des migrants a été scellé à Bruxelles entre l'UE et la Turquie: si Ankara s'engage à rendre ses frontières imperméables, l'UE promet notamment une "redynamisation" des négociations d'adhésion. Le 18 mars, Bruxelles et Ankara ont signé un autre accord- controversé - dans lequel les Européens offrent une aide financière de six milliards d'euros à la Turquie et la levée des visas imposés par l'UE aux ressortissants turcs d'ici la fin juin en échange de son aide pour endiguer la crise des réfugiés. (Belga)

Nos partenaires