Turquie: le parlement envisage de lever l'immunité de deux dirigeants kurdes

03/01/16 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Belga

(Belga) Le Parlement turc va mettre en place une commission pour examiner la possibilité de lever l'immunité parlementaire de deux députés, dirigeants du principal parti prokurde, poursuivis pour "crime constitutionnel" après avoir parlé d'autonomie pour les régions kurdes.

Selon le quotidien progouvernemental Sabah de dimanche, la commission parlementaire de la Justice va parler de la question en sous-commission, avant de proposer la mesure au Parlement. Il suffirait d'une simple majorité, dans ce Parlement où le parti au pouvoir détient plus de la moitié des sièges, pour retirer leur immunité aux députés Selahattin Demirtas et Figen Yuksekdag. Cette information survient au lendemain d'une déclaration du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a exprimé son soutien samedi à la décision d'engager des poursuites criminelles à l'encontre de ces deux leaders kurdes, dont le premier est également son principal rival politique. Il a affirmé qu'ils devaient "payer" pour leur remarques en faveur de l'autonomie pour les Kurdes, et avait estimé qu'on devrait leur supprimer leur immunité parlementaire afin de faciliter les poursuites. De son côté, M. Demirtas a ironisé sur les propos du président Erdogan, estimant que celui-ci "rendait des verdicts comme la Cour suprême", selon l'agence Dogan. Plusieurs maires de villes kurdes sont actuellement poursuivis pour les mêmes accusations, et une vingtaine sont en détention provisoire pour cela. (Belga)

Nos partenaires