Turquie: 28 personnes arrêtées pour des liens présumés avec l'imam Gülen

25/06/16 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Belga

(Belga) La police a arrêté samedi 28 personnes pour leurs liens supposés avec l'imam exilé Fetullah Gülen, la bête noire du président Racep Tayyip Erdogan, dans plusieurs ville de Turquie, a annoncé l'agence Dogan.

Elle a mené des descentes à Istanbul ainsi qu'à Konya et Kayseri en Anatolie, dans le centre du pays, a précisé l'agence. Les personnes arrêtées sont notamment accusées d'"appartenance à une organisation terroriste", a indiqué sur son site internet le quotidien Hurriyet. La police est à la recherche de 23 autres personnes dont Rizanur Meral, qui dirige Tuskon, la puissante Confédération des industriels et hommes d'affaires de Turquie, a indiqué Dogan. Fondée en 2005, Tuskon compte 55.000 membres et les partisans de M. Erdogan l'accusent de financer le réseau güleniste. Ancien allié du président turc, M. Gülen, qui dirige depuis les Etats-Unis un puissant réseau d'écoles, d'ONG et d'entreprises sous le nom d'Hizmet (Service, en turc), est devenu son ennemi juré depuis un scandale de corruption fin 2013 dans lequel nombre de ses proches ont été impliqués. Le chef de l'Etat accuse depuis le prédicateur d'avoir mis en place un "Etat parallèle" destiné à le renverser, ce que les "gülenistes" nient. Depuis deux ans, les autorités turques ont multiplié les purges, notamment dans la police et le monde judiciaire, et les poursuites contre les proches de la nébuleuse Gülen et ses intérêts financiers. (Belga)

Nos partenaires