Tunnels bruxellois : Vervoort dénonce une tentative de manipulation

27/01/16 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Belga

(Belga) Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, a dénoncé une "tentative de manipulation" du premier ministre à propos de la réunion du comité de concertation et des discussions relatives aux tunnels de la capitale.

Tunnels bruxellois : Vervoort dénonce une tentative de manipulation

Tunnels bruxellois : Vervoort dénonce une tentative de manipulation © BELGA

Au cours de la réunion, le Premier ministre Charles Michel et le ministre-président flamand Geert Bourgeois ont exprimé leur "stupéfaction" devant les réponses à leurs yeux trop faibles données par le gouvernement régional sur le problème des tunnels, indiquait-on à bonne source à l'issue de la réunion. M. Vervoort a contesté avec "colère et incompréhension" cette information et renvoyé le fédéral à ses responsabilités en ce qui concerne les retards du RER. "A aucun moment, ni le Premier ministre, ni le ministre-président flamand n'ont manifesté étonnement ou embarras. Le réseau RER a été mentionné mais absolument aucun calendrier, ni investissements n'ont été avancés. Le fédéral a été incapable de proposer le moindre engagement sur ce dossier", a fait remarquer le ministre-président. Au cours de la réunion, M. Vervoort a exposé la situation des tunnels à ses collègues et les pistes exploitées, en rappelant qu'il ne demandait rien aux autres entités. Il a ensuite ouvert plus largement le débat à la mobilité. M. Vervoort dénonce une "tentative de manipulation" du Premier ministre. "A l'heure où la concertation se doit de déboucher sur des solutions concrètes dans l'intérêt de tous les citoyens, jeter l'opprobre sur la Région bruxelloise pose question sur la bienveillance du gouvernement fédéral envers l'ensemble des Belges", a souligné le ministre-président. (Belga)

Nos partenaires