Tunnels bruxellois: Maingain souhaite un cahier de revendications Wallonie-Bruxelles pour le maillage ferré

02/02/16 à 17:10 - Mise à jour à 17:10

Source: Belga

(Belga) Le président de DéFi, Olivier Maingain, est partisan de l'élaboration d'un cahier de revendications commun entre la Wallonie et Bruxelles en matière de maillage ferroviaire dans le pays. C'est le point de vue qu'il a exprimé mardi, dans le contexte du dossier des tunnels bruxellois, à l'occasion de la présentation de ses bons voeux à la presse.

Olivier Maingain ne rejette pas l'idée que la responsabilité de la Région bruxelloise soit engagée dans les constats sur l'état de ses ouvrages souterrains, pour ce qui relève des 26 ans de son existence. A ses yeux, ce n'est toutefois pas la seule en cause. "Tout le monde sait qu'un certain nombre d'infrastructures n'ont pas été faites comme il le fallait, à une certaine époque", a-t-il ajouté faisant allusion à la construction des tunnels de la capitale, à l'initiative de l'état "national". Pour l'avenir à long terme, le président de DéFI considère que l'on ne peut conserver des "infrastructures surdimensionnées" à Bruxelles. La question est de savoir "s'il faut simplement refaire les tunnels, où s'il faut une autre conception de la mobilité, à condition que l'on commence par réfléchir à la desserte de Bruxelles depuis l'extérieur", a-t-il ajouté. Le président de DéFI juge que le péage urbain est "une bonne arme qu'il faut garder" pour une partie du territoire de la capitale. Il revient au gouvernement bruxellois de pousser les études à ce propos. Pour Olivier Maingain, "la communauté métropolitaine est dans le tunnel pour longtemps". "Je plaide donc pour que les gouvernements wallon et bruxellois élaborent un cahier de revendications commun. Il serait temps que les autorités des deux Régions se posent la question d'un inventaire de l'état dans lequel les infrastructures fédérales leur ont été cédées", a-t-il dit. Pour la mobilité intra-bruxelloise, M. Maingain a enfin estimé qu'il importait de réunir "ceux qui pensent la ville à l'horizon 2050". (Belga)

Nos partenaires