Tunisie: des manifestants réclamant des emplois dispersés au gaz lacrymogène à Kasserine

19/01/16 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Belga

(Belga) Des centaines de manifestants réclamant des emplois ont été dispersés par la police tunisienne avec du gaz lacrymogène à Kasserine (centre-ouest), quelques jours après le décès d'un jeune chômeur dans cette région défavorisée du pays.

Tunisie: des manifestants réclamant des emplois dispersés au gaz lacrymogène à Kasserine

Tunisie: des manifestants réclamant des emplois dispersés au gaz lacrymogène à Kasserine © BELGA

Près de 500 personnes, selon un correspondant de l'AFP - un millier d'après un responsable du ministère de l'Intérieur -, se sont rassemblées devant le siège du gouvernorat en scandant "Le travail est un droit". "Certains ont lancé des pierres, d'autres sont montés sur le toit du gouvernorat. La police les a dispersés avec du gaz lacrymogène", a indiqué le responsable du ministère. Police et armée se sont déployées devant le siège du gouvernorat, a précisé le correspondant de l'AFP. La situation était "stable" en milieu de journée, selon le responsable du ministère, mais des habitants ont coupé l'une des principales rues de la ville avec des pneus en feu, d'après le correspondant de l'AFP. La situation à Kasserine est tendue depuis le décès samedi d'un chômeur de 28 ans, Ridha Yahyaoui, qui s'était électrocuté après être monté sur un poteau près du siège du gouvernorat pour protester contre son retrait d'une liste d'embauches dans la fonction publique. (Belga)

Nos partenaires