Tueurs du Brabant - Le soi-disant tuyau en or est une "non-information", selon De Valkeneer

02/11/17 à 12:50 - Mise à jour à 12:52

Source: Belga

(Belga) La piste selon laquelle un ancien gendarme de la brigade d'Alost aurait avoué que sa hiérarchie était impliquée dans les tueries du Brabant est une "non-information", a réagi jeudi auprès de la RTBF Christian De Valkeneer, le procureur général de Liège en charge du dossier.

D'après l'avocat d'une des victimes, Me Jef Vermassen, un "tuyau en or" concernant les tueries du Brabant aurait été donné aux enquêteurs il y a une quinzaine de jours. L'avocat n'a pas précisé lui-même quel était le contenu de ce tuyau mais, d'après les journaux Het Laatste Nieuws et De Morgen, il s'agit du témoignage d'un ex-gendarme d'Alost, selon lequel sa hiérarchie était impliquée dans les attaques. L'homme aurait notamment raconté avoir dû donner l'ordre le 9 novembre 1985 de cesser la surveillance du Delhaize d'Alost une demi-heure avant son heure de fermeture, soit quelques minutes avant l'attaque. "Les pistes avancées par Monsieur Vermassen ont déjà été vérifiées et n'ont jamais abouti. C'est une non-information", a réagi Christian De Valkeneer, interrogé par la RTBF. (Belga)

Nos partenaires