Tueurs du Brabant: la lettre anonyme d'un ex-gendarme relance l'enquête

29/11/17 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Belga

L'avocat Jef Vermassen a reçu une lettre anonyme écrite par un ancien gendarme concernant le dossier des tueurs du Brabant, a-t-il indiqué lors d'un débat à Bruxelles et confirmé au journal Het Nieuwsblad.

Tueurs du Brabant: la lettre anonyme d'un ex-gendarme relance l'enquête

© Belga

Dans cette lettre, l'ex-gendarme explique que lui et ses collègues n'ont pas reçu l'autorisation de poursuivre les tueurs après les attaques dans les magasins Delhaize de Braine-l'Alleud et Overijse en 1985. "Je vais transmettre la lettre au juge d'instruction", a précisé l'avocat.

L'ancien gendarme était au travail le 27 septembre 1985 lorsque lui et ses collègues ont appris qu'un vol avait été commis au Delhaize de Braine-l'Alleud. Ils faisaient partie de la police de la route et disposaient d'une puissante Porsche ainsi que d'une BMW, assez rapides pour poursuivre la Golf GTI des assaillants, décrit-il.

"Mais nous n'avons pas reçu l'autorisation de les poursuivre", témoigne l'ancien gendarme dans sa lettre. "Nous devions nous en tenir à notre tâche: mener des contrôles d'alcoolémie dans la région." La situation s'est répétée après l'attaque à Overijse. "Nous n'avons pas pu les poursuivre avec notre Porsche", ajoute-t-il. "Cela nous a été interdit par nos supérieurs."

Jef Vermassen transmettra ce "tuyau" aux enquêteurs et au juge d'instruction. "Il s'agit d'une information utile et importante", réagit l'avocat. "Je ne sais pas si les explications sont correctes, mais je pense que ça vaut la peine d'enquêter. Si c'est vrai, cela voudra dire que des ordres ont été donnés au sein de la gendarmerie pour ne rien faire."

Nos partenaires