Tueries du Brabant: une extension de la prescription jusqu'en 2025 ?

19/04/14 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Le Vif

Le procureur général en charge du dossier des tueurs du Brabant, Christian De Valkeneer, propose samedi dans La Libre Belgique d'étendre la prescription de 30 à 40 ans. La prescription dans ce dossier sera atteinte en novembre 2015.

Tueries du Brabant: une extension de la prescription jusqu'en 2025 ?

© Belga

M. De Valkeneer supervise le dossier depuis juillet 2013. "Je plaide pour qu'on étende la prescription à 20 ans pour tous les crimes passibles d'une peine de prison à perpétuité", et donc pas seulement pour les tueries du Brabant, scande-t-il. Comme la loi prévoit déjà de doubler la période de prescription (2 X 15 ans à l'heure actuelle), la prescription sera dès lors prolongée à 40 ans si l'on suit la proposition du procureur général.

Dans le cas du dossier des tueurs du Brabant, la date de prescription serait ainsi repoussée à novembre 2025. "D'ici là, on peut supposer que la plupart des auteurs seront décédés ou fort âgés. On aurait démontré que tout a été fait pour les démasquer. Ce n'est pas encore le cas aujourd'hui. Les évolutions de l'enquête génèrent de vraies sources d'espoirs", explique M. De Valkeneer.

Le procureur général de Liège ajoute un corollaire à sa proposition: il recommande l'adoption d'une loi sur les repentis. "Si quelqu'un vient trouver la juge Michel en déclarant qu'il a fourni une voiture ou caché des armes ayant servi aux tueries, elle n'aurait d'autre possibilité que de l'arrêter. Or, il est évident que des complices auraient sans doute des choses à raconter, si on pouvait leur promettre l'extinction des poursuites et des mesures de protection en échange d'infos."

Nos partenaires