Tueries du Brabant: le temps presse avant la prescription

01/06/10 à 10:42 - Mise à jour à 10:41

Source: Le Vif

D'ici cinq ans, les auteurs des tueries du Brabant doivent être démasqués, inculpés et condamnés. D'où ce nouvel appel à témoins lancé par la justice, concentré sur le bois de la Houssière où les tueurs ont passé trente heures, apparemment en sécurité.

Tueries du Brabant: le temps presse avant la prescription

© Belga

La justice souhaite relancer l'enquête sur les tueries du Brabant, cinq ans avant la date de la prescription. Les magistrats lancent un nouvel appel à témoins et un nouveau portrait-robot sera diffusé, mercredi, sur RTL-TVi, indiquent, mardi, plusieurs médias.

Jean-Pol Raynal, juge d'instruction, président du tribunal de première instance de Charleroi et en charge du dossier des tueries du Brabant depuis treize ans, n'exclut pas d'obtenir des réponses aux nombreuses questions qu'il se pose sur ce dossier, peut-on lire dans Le Soir.

Le juge indique cependant que la prescription de toute cette affaire n'est plus très loin. "Nous devons avoir arrêté, inculpé et condamné les auteurs d'ici cinq ans au plus tard", indique le magistrat. C'est pourquoi un nouvel appel à témoins sera diffusé sur RTL-TVi mercredi 2 juin dans le cadre de l'émission "Affaires non classées".

D'après le site RTBF Info, l'enquête se focalise désormais sur les trente dernières heures passées par les tueurs dans le bois de la Houssière. Une zone où les auteurs se sentaient visiblement en sécurité et où ils ont abandonné armes et munitions dans le canal tout proche. Cette zone est passée au peigne fin. "Des gens ont dû les voir, peut-être même les assister sans le savoir. Leurs témoignages peuvent être capitaux, même pour un détail", rapporte encore le site de la RTBF.

Entre septembre 1983 et novembre 1985, les "tueurs du Brabant" ont attaqué plusieurs grandes surfaces, faisant 28 victimes. Les enquêteurs recherchent encore le mobile de ces attaques.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires