Tueries du Brabant: le suspect Michel Libert libéré sans inculpation

23/10/14 à 20:41 - Mise à jour à 20:44

Source: Belga

Entendu en tant que suspect dans le dossier des Tueries du Brabant, Michel Libert, ex-numéro 2 du Westland New Post (WNP) est ressorti libre et vierge de toute inculpation du cabinet de la juge d'instruction.

Tueries du Brabant: le suspect Michel Libert libéré sans inculpation

Portrait robot d'un des tueurs du brabant © Belga

Interpellé à son domicile de Woluwé-Saint-Lambert mercredi à l'aube, Michel Libert était privé de liberté depuis lors. L'ex-numéro 2 du WNP, un groupuscule d'extrême-droite, a été interrogé en tant que suspect par les enquêteurs de la Cellule du Brabant wallon avant d'être présenté, ce jeudi après-midi, à la juge d'instruction Martine Michel. Selon le procureur du Roi de Charleroi, Pierre Magnien, l'ex-militaire de l'Etat major d'Evere est ressorti vierge de toute inculpation du Palais de Justice.

Des éléments ont été saisis lors de la perquisition menée à domicile de Michel Libert mais, à ce stade, rien ne permet d'impliquer ce dernier dans les tueries en Brabant durant les années 80. Les enquêteurs s'intéressaient aux ordres qu'il aurait donnés à ses subordonnés à l'époque, notamment à propos de surveillance des grands magasins, cibles à l'époque des tueurs du Brabant.

En savoir plus sur:

Nos partenaires