Tuerie de Liège : une marche blanche sur la place Saint-Lambert ce samedi

15/12/11 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Le Vif

Une marche blanche en hommage aux victimes décédées lors de la tuerie du 13 décembre à Liège aura lieu samedi, à l'initiative d'un couple de Liégeois d'origine actuellement installés à Frameries.

Tuerie de Liège : une marche blanche sur la place Saint-Lambert ce samedi

© Reuters

La marche débutera à 13 heures par un rassemblement sur les lieux du drame, place Saint-Lambert pour se rendre ensuite vers l'hôpital St-Joseph, où est décédé le petit Gabriel (17 mois). "Nous voulons une marche apolitique, digne et calme", souligne Cédric Houbrix, à l'origine de l'initiative, déjà largement relayée par les réseaux sociaux.

L'organisateur a pris contact avec la Ville et la police de Liège. "Nous sommes au courant, en effet, et toute manifestation dans le calme et la dignité est la bienvenue à Liège", souligne le cabinet du bourgmestre, Willy Demeyer. "Nous ne sommes pas ici dans un registre d'autorisation ou d'interdiction officielle. Bien sûr, si certains ont d'autres intentions que de manifester dans la dignité leur soutien aux victimes, on interviendra, mais nous ne le craignons pas. On fait confiance et on encadre."

Sollicitée par d'autres personnes, la Ville de Liège n'entend visiblement pas empêcher les marques de sympathie de la population, quelles qu'elles soient.

Une cérémonie officielle d'hommage le 20 décembre

La Ville de Liège organisera le mardi 20 décembre à 12h30 sur la dalle Saint-Lambert une cérémonie officielle d'hommage aux victimes. Celle-ci se déroulera en présence des autorités du pays, notamment le Premier Ministre, Elio Di Rupo.

Le Collège et le Conseil communal souhaitent ainsi "marquer leur soutien aux personnes qui ont perdu un proche, ont été blessées ou témoins de la tragédie survenue au coeur de la Cité ardente". La cérémonie sera aussi l'occasion pour les autorités de remercier les forces de l'ordre et l'ensemble des services de secours "pour leur professionnalisme et leur rapidité d'intervention" et de rendre hommage au dévouement et à la solidarité dont ont fait preuve "les commerçants liégeois, les chauffeurs du TEC, le personnel de l'Archéoforum et tous les passants et témoins qui, avec beaucoup de dignité, ont réagi rapidement pour assurer la sécurité de la population".

Le deuil se poursuit

Deux jours après le drame, les Liégeois continuent à se déplacer en nombre pour se recueillir sur les lieux de la fusillade mortelle. Sur la place Saint-Lambert, des fleurs, peluches, bougies et messages de condoléances s'accumulent. Avec le départ des caméras de la presse internationale, le recueillement est désormais plus profond.

Une longue file se formait ce matin devant l'Hôtel de ville de Liège pour signer le registre de condoléances où les messages de soutien sont très nombreux.

Par ailleurs, les délégations syndicales du sidérurgiste ArcelorMittal ont annoncé qu'elles se déplaceraient lundi place Saint-Lambert en front commun pour déposer une gerbe et observer une minute de silence. "C'est à notre tour de montrer notre solidarité avec les Liégeois face à ce drame", a confié un délégué.

Le bilan s'alourdit à 6 morts

Le bilan de la tuerie survenue mardi place Saint-Lambert, dans le centre de Liège, est de six morts, dont l'auteur des faits, Nordine Amrani (33 ans). Les autres victimes sont Gabriel, un bébé de 17 mois, Pierre et Medhdi, deux étudiants âgés respectivement de 17 ans et 15 ans, Antoinette, une femme d'ouvrage que l'auteur aurait attirée à l'intérieur de son hangar sous prétexte d'une offre d'emploi et Claudette Derimier, une femme de 75 ans décédée des suites de ses blessures durant la nuit de mercredi à jeudi.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires