Trump a "offert Jérusalem en cadeau au mouvement sioniste", selon Abbas

13/12/17 à 11:01 - Mise à jour à 11:03

Source: Belga

(Belga) Le président palestinien Mahmoud Abbas a accusé mercredi Donald Trump d'avoir "offert Jérusalem en cadeau au mouvement sioniste" et estimé que les Etats-Unis n'avaient plus de rôle à jouer dans le processus de paix.

"Jérusalem est et restera éternellement la capitale de l'Etat de Palestine (...) Et il n'y aura ni paix, ni stabilité sans cela", a ajouté M. Abbas dans un discours à l'ouverture d'un sommet panislamique à Istanbul consacré à la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël. "A partir de maintenant, nous n'acceptons aucun rôle des Etats-Unis dans le processus politique", a-t-il ajouté devant les représentants de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), affirmant que Washington était "partial". "Il y a des lois appliquées aux Israéliens, et des lois différentes appliquées aux Palestiniens. C'est de l'apartheid. Le monde peut-il accepter un nouveau régime d'apartheid, 30 ans après la fin de l'apartheid en Afrique du Sud ?", a poursuivi le président palestinien. M. Abbas a également estimé que le président américain Donald Trump "offre Jérusalem comme cadeau" au "mouvement sioniste", "comme s'il lui offrait une des villes américaines". De son côté, le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé à la reconnaissance de "Jérusalem occupée (est, ndlr) comme capitale de la Palestine". "Israël est un Etat d'occupation. De plus, c'est un Etat terroriste", a-t-il également lancé, répétant que Jérusalem est "une ligne rouge". (Belga)

Nos partenaires