Trop peu de personnes handicapées engagées dans les institutions publiques

29/01/15 à 07:28 - Mise à jour à 07:28

Source: Belga

Il y a cinq ans, le gouvernement a décidé d'imposer aux différentes institutions de compter au minimum 3% de personnes handicapées dans leur effectif. L'objectif est loin d'être atteint. Aujourd'hui seules 17% des institutions concernées y sont arrivées. Et au vu des restrictions budgétaires en place, la situation ne risque pas de s'améliorer, peut-on lire jeudi dans La Dernière Heure.

Trop peu de personnes handicapées engagées dans les institutions publiques

© Belga

Alors que certaines organisations se sont pliées à la règle, d'autres se voient attribuer un zéro pointé. Elles sont dix dans ce cas sur 58. "Il n'est pas toujours simple pour les organisations de remplir cette condition. Souvent, elles recherchent des profils spécifiques et n'arrivent pas à les trouver parmi les personnes handicapées sur les listes de recrutement", explique Émilie de Smet, directrice de la Commission d'accompagnement pour le recrutement de personnes avec un handicap dans la fonction publique fédérale (CARPH). Dans certains départements, le blocage est tout autre. "Les mesures d'économies qui nous sont imposées nous empêchent purement et simplement d'embaucher", confie un directeur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires