Trop peu de femmes atteignent le top de la carrière académique

12/04/13 à 09:48 - Mise à jour à 09:48

Source: Le Vif

En Communauté française, seul un professeur d'université sur cinq est une femme et seul un professeur "ordinaire" (après les grades de "chargé de cours" et "professeur") sur dix est de sexe féminin, écrit vendredi La Libre Belgique.

Trop peu de femmes atteignent le top de la carrière académique

© Image Globe

A l'échelle nationale, la proportion de professeures ordinaires ne dépasse pas non plus les 11%. La moyenne européenne s'établit elle à 19%. Le constat est interpellant, surtout lorsque l'on sait que les jeunes filles sont désormais majoritaires parmi les étudiants et diplômés de l'enseignement supérieur. En Communauté française, elles représentent 54% de ces derniers.

"L'attribution observée dans la hiérarchie académique, en passant de 54% des étudiants, à 50% des assistantes, à 32% de chargées de cours, à 25% de professeures et à 10% de professeures ordinaires, s'aggrave au niveau des organes décisionnels et de la recherche FNRS où la dominance masculine est la règle au sein de tous les organes et de toutes les commissions", constate une récente étude du département d'économie appliquée de l'Université Libre de Bruxelles (ULB), sur une commande du ministre de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS).

Nos partenaires