Trois marins disparus après le retournement d'un chalutier belge

02/03/11 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Le Vif

Trois marins hollandais sont portés disparus depuis mardi soir après le naufrage d'un chalutier belge qui s'est retourné en Mer du Nord à environ 25 km au large de Dunkerque (nord). Les recherches ont repris ce matin dès le lever du jour.

Trois marins disparus après le retournement d'un chalutier belge

© Belga

Hier soir vers 23h00, le bateau de pêche N-28 "Mooie Meid" de 19,6 mètres, a chaviré alors qu'il se trouvait dans le rail du Pas-de-Calais, mais on ignore s'il était en action de pêche. Selon les garde-côtes néerlandais cités par l'agence ANP, les trois marins sont originaires d'Arnemuiden, aux Pays-Bas, ce que les autorités françaises n'étaient pas en mesure de confirmer.

Le Cross (Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage) Gris-Nez a déclenché un dispositif de recherches après avoir reçu un signal de détresse.

Un hélicoptère de la sécurité civile et un hélicoptère Sea King de la base de Coxyde étaient sur zone dans la matinée pour que des plongeurs tentent de rentrer une nouvelle fois dans la coque du bateau afin de voir si les trois marins ont pu s'y réfugier, et si les radeaux de survie y sont présents.

Le N-28 "Mooie Meid", navire basé à Nieuport, avait été visité une première fois dans la nuit, mais les plongeurs n'avaient pu accéder qu'à une partie seulement de la coque, selon la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Le premier "scramble" (décollage d'alerte) a eu lieu mardi à 23h09, a précisé le service de presse de l'armée, qui évoque un équipage de cinq personnes - alors que d'autres informations font état de trois marins disparus seulement.

Des moyens importants ont été déployés pour tenter de retrouver les cinq marins disparus. Deux hélicoptères belges avec des plongeurs à bord, un appareil français de la Marine, trois vedettes et un canot de sauvetage belge, une vedette de la police belge et un remorqueur d'Etat, deux canots de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) française et trois cargos ont participé aux recherches jusqu'à 04h45, selon la préfecture maritime.

Les recherches continuent

Un hélicoptère Sea King de la base aérienne de Coxyde et une Alouette III de la Marine nationale française ont repris les recherches ce matin dès le lever du jour dans de mauvaises conditions de visibilité.

Deux plongeurs belges se trouvent à bord du remorqueur "Zeehond". Deux autres plongeurs de la 40ème escadrille ont été déposés sur les lieux du naufrage par l'"Alouette française.

La température de l'eau dans la zone est à 8°C, avec une mer agitée à localement forte et un vent de nord-ouest à 40 km/h. Si les marins sont tombés à l'eau, leur espérance de vie ne dépasserait pas cinq heures, selon la préfecture maritime.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires