Trois détenus de Forest réclament 10.000 euros d'astreinte

17/05/16 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

Source: Belga

(Belga) Trois détenus de la prison de Forest réclament une astreinte de 10.000 euros si les conditions de vie dans leur cellule ne s'améliorent pas rapidement. Via leur avocat Alexander Hamels, ils formulent 15 exigences concrètes, parmi lesquelles la possibilité d'avoir chaque jour droit à une douche et trois repas, pouvoir recevoir des visites régulières, obtenir les soins médicaux adéquats ainsi qu'un nouveau contrôle du bâtiment en matière de sécurité incendie. Un quatrième détenu a pour sa part demandé, dans une procédure distincte, une astreinte de 1.000 euros par jour.

Trois détenus de Forest réclament 10.000 euros d'astreinte

Trois détenus de Forest réclament 10.000 euros d'astreinte © BELGA

Le président du tribunal de première instance de Bruxelles a condamné mercredi dernier l'Etat belge en référé à verser 1.500 euros par jour par infraction constatée si les besoins élémentaires d'un détenu de Forest ne sont pas rencontrés. Trois autres détenus, dont deux partagent la cellule du premier plaignant, formulent à leur tour leurs exigences. "La situation ne s'améliore que sur un certain nombre de points. Mais sur une majorité d'entre eux, ça ne s'améliore pas du tout", selon Me Hamels. "L'intégrité physique et psychique de mes clients est en danger. Mes clients n'ont pas pu prendre de douche depuis plusieurs jours. Ils ne reçoivent qu'un seul repas quotidien, ne bénéficient d'aucune visite du médecin, ne peuvent pas quitter leur cellule et n'ont pas de contact avec qui que ce soit. En outre, de petits incendies sont allumés tous les jours dans le bâtiment. Il est clair que des astreintes plus élevées sont nécessaires afin d'améliorer les conditions de vie." Selon l'avocat du SPF Justice, une partie des exigences sont trop vagues et d'autres sont excessives, compte tenu de la situation de force majeure dans laquelle les autorités se trouvent. Les astreintes réclamées sont jugées exagérées. Les exigences du quatrième détenu, traitées dans un dossier distinct sont, selon le SPF Justice, largement satisfaites. Les deux décisions du tribunal sont attendues jeudi. (Belga)

Nos partenaires