Trois bombardiers furtifs américains déployés dans la zone Asie-Pacifique

10/03/16 à 02:09 - Mise à jour à 02:09

Source: Belga

(Belga) L'armée américaine a annoncé mercredi le déploiement de trois bombardiers furtifs à long rayon d'action B-2 pour des exercices dans la zone Indo-Asie-Pacifique, au moment où les tensions redoublent sur la péninsule coréenne.

"Des évènements récents démontrent le besoin persistant d'avoir une force aérienne crédible et cohérente dans toute la région Indo-Asie-Pacifique", a déclaré le général Lori J. Robinson, commandant de l'US Air Force pour le Pacifique. Les responsables militaires américains ont refusé cependant d'indiquer la zone précise où évolueraient les bombardiers, capables d'emporter l'arme nucléaire, et dont l'US Air Force ne possède que vingt exemplaires. "Comme tous les avions militaires dans la région, les B-2 ont déjà volé et continueront de voler dans l'espace aérien international, en accord avec les règlements internationaux", a déclaré le capitaine Ray Geoffroy, un porte-parole de l'US Air Force dans la zone Pacifique. "Ces missions de routine permettent à nos équipages de continuer à maîtriser une série de compétences, dont les capacités de combat, le commandement et la coordination, et la familiarité avec la zone d'opérations", a-t-il ajouté. La Corée du Nord a tiré jeudi deux missiles balistiques à courte portée au large de ses côtes orientales, alimentant les tensions régionales après de récents tests nucléaires, a annoncé son voisin sud-coréen. Les tests de missiles à courte portée sont relativement fréquents par le régime de Pyongyang, de plus en plus isolé sur la question de son arsenal nucléaire. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a soutenu cette semaine que son pays avait réussi à miniaturiser des têtes nucléaires pouvant être placées sur un missile balistique, créant ainsi une "vraie" dissuasion nucléaire, selon l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA. Le B-2, en forme d'aile volante, a été construit par Northrop Grumman. Il a un rayon d'action de 6.000 milles nautiques (11.000 kilomètres). L'US Air Force évalue à 1,1 milliard de dollars (valeur 1998) le prix de chacun de ces appareils. (Belga)

Nos partenaires