Trois ans de prison requis à l'encontre d'un jeune suspecté d'avoir incendié un véhicule lors des émeutes à Bruxelles

05/01/18 à 11:45 - Mise à jour à 11:46

Source: Belga

(Belga) Le parquet a requis vendredi une peine de 3 ans de prison, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, à l'encontre d'un jeune homme de 18 ans prévenu pour avoir incendié une camionnette lors des émeutes du 11 novembre dernier dans le centre de Bruxelles.

Le parquet a estimé que le prévenu était coupable d'avoir incendié une camionnette, lors des émeutes à Bruxelles le 11 novembre dernier. Il a exposé que ce jeune homme, Nassim B., était reconnaissable sur des images de caméra de vidéo-surveillance. "On peut voir que l'individu qui boute le feu à la camionnette porte une veste de training rouge. Son visage est caché par une écharpe, mais sur d'autres images, ce même homme portant une veste de training rouge est reconnaissable", a affirmé le procureur. Le prévenu, lui, a admis qu'il était présent lors des émeutes mais il a contesté avoir bouté le feu à un véhicule. Il a néanmoins déclaré qu'il ne se souvenait pas de tout car il était sous l'emprise de stupéfiants. Son conseil, Me Mehdi Abbes, a plaidé l'acquittement, affirmant que les seules images de caméra étaient insuffisantes pour fonder la culpabilité. A titre subsidiaire, l'avocat a plaidé pour une peine de travail. Le 11 novembre dernier, des rixes avaient éclaté dans le centre de Bruxelles, où de nombreuses personnes s'étaient rassemblées après la qualification de l'équipe nationale marocaine à la prochaine Coupe du monde de football. Les faits avaient impliqué quelque 300 personnes et fait 23 blessés, dont 22 policiers. Des voitures avaient été incendiées et des magasins pillés. Le jugement à l'encontre de Nassim B., tout comme celui à l'encontre de Mohamed E.B., pour lequel le parquet a requis deux ans de prison, seront prononcés le 2 février prochain. (Belga)

Nos partenaires