Triple meurtre à Wemmel : un suspect appréhendé à Luxembourg

16/11/10 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Le Vif

La police grand-ducale a appréhendé lundi à Luxembourg un homme au volant d'une des deux voitures volées après le triple meurtre commis dimanche soir à Wemmel, a confirmé mardi le parquet de Bruxelles. La voiture a pu être retrouvée grâce à son système GPS.

Triple meurtre à Wemmel : un suspect appréhendé à Luxembourg

© Belga

"L'homme, de nationalité belge n'est pas connu de la justice", précise Jean-Marc Meilleur, porte-parole du parquet de Bruxelles, qui indique que l'implication de ce suspect dans le meurtre de Michel De Vleeschouwer, de sa femme et de son fils n'est pas, à ce stade de l'enquête, établie de manière formelle.

Pour l'instant, il n'est pas certain que l'homme arrêté au Luxembourg corresponde avec celui du portrait-robot rendu public lundi. "Ce sont les deux Mercedes du couple qui ont été volées par les auteurs", a également rectifié Jean-Marc Meilleur.

La Mercedes à bord de laquelle le suspect a été interpellé à Luxembourg était équipée d'un système d'alarme permettant de localiser le véhicule en cas de vol. La police luxembourgeoise a entendu le suspect mais ses déclarations ne sont pas encore parvenues jusqu'aux autorités belges.

Un mandat d'arrêt européen a été délivré à son encontre et le juge d'instruction De Troy a demandé son extradition vers la Belgique.

Jean-Marc Meilleur a enfin confirmé qu'aucun suspect n'avait été interpellé en Région bruxelloise. De même, concernant une éventuelle localisation de la seconde Mercedes à Forest, le parquet s'est refusé à tout commentaire.

Les trois victimes qui avaient retrouvées décédées après le home-jacking commis dimanche soir à Wemmel, présentaient des lésions de plusieurs projectiles dans la région de la tête. La petite amie du fils, qui a fait appel aux secours, est également grièvement blessée à la tête.

Le Vif.be, avec Belga

Portrait-robot

Le parquet de Bruxelles a rendu public un portrait-robot de l'un des auteurs du home-jacking. Le portrait a été réalisé sur base des premières déclarations de la quatrième victime, la petite amie du fils de la famille, grièvement blessée par balle.

Selon les premières déclarations de la seule victime encore vivante après les faits, les auteurs seraient au nombre de deux mais le parquet de Bruxelles n'écarte pas, à ce stade de l'enquête, l'hypothèse selon laquelle les auteurs seraient plus nombreux.

D'après la petite amie du fils de la famille, 22 ans, l'un des auteurs se présenterait comme suit: un homme s'exprimant en français mesurant 1m80 et de type africain à la peau claire. Il porte une petite moustache, a les cheveux coupés courts et était vêtu au moment des faits d'habits classiques et d'une veste noire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires