Triodos, la banque durable

18/04/12 à 18:29 - Mise à jour à 18:29

Source: Le Vif

A côté d'un paysage bancaire belge pour lequel l'aspect durable tient souvent plus du gadget que d'un engagement de tous les instants, la Banque Triodos fait un peu figure d'oiseau rare.

Triodos, la banque durable

© Reuters

"La raison d'être de la banque, inscrite jusque dans les statuts, est d'assurer une utilisation responsable et transparente de l'argent qui lui est confié", souligne Paul Gérard (Banque Triodos). Dans la pratique, cela signifie qu'il est possible de suivre sur Internet via une application Google Maps quelles entreprises et quels projets sont financés par la banque.

Créée aux Pays-Bas dans les années 1980 par des banquiers qui avaient envie de développer un autre concept bancaire, la Banque Triodos a débarqué en Belgique en 1993, et continue de se développer à toute allure avec une croissance de 20 % par an des crédits et des dépôts, le nombre d'emplois ayant doublé en 3 ans. "La finance socialement responsable n'est pas pour nous une option parmi d'autres, c'est la seule possible. Tous les fonds de placement Triodos, tous les comptes d'épargne Triodos sont durables. Les activités que nous finançons doivent être rentables, mais elles doivent égale- ment produire un effet positif pour la société, que ce soit au plan écologique, social ou culturel : énergies renouvelables, économie sociale, filière bio, immobilier basse énergie, théâtres, etc." En dehors de crédits hypothécaires répondant à des critères durables (passif ou basse énergie, habitat groupé...), la banque Triodos n'octroie pas de crédit aux particuliers.

FRÉDÉRIC LEJOINT

En savoir plus sur:

Nos partenaires