Tricherie antipollution : trois Belges nommés dans la commission d'enquête du Parlement européen

21/01/16 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Belga

(Belga) Le Parlement européen a désigné jeudi midi les 45 membres de la commission d'enquête chargée de faire la lumière sur l'affaire des tests antipollution truqués par Volkswagen. Trois Belges en font partie.

Le principe de cette commission d'enquête, la première depuis celle sur la maladie de la vache folle, avait été acté lors de la séance plénière du Parlement européen de décembre. Elle aura plus précisément pour mission de déterminer le rôle joué par la Commission européenne et les Etats membres avant que cette tricherie ne soit dévoilée par l'Agence américaine pour la protection de l'environnement. Trois Belges participeront aux travaux. Kathleen Van Brempt, vice-présidente du groupe socialiste pour les matières de développement durable et membre de la commission Industrie du Parlement, en fait partie, et elle a même de bonnes chances d'y jouer un rôle prépondérant, comme présidente ou rapporteure, indiquait-on à bonne source. La décision sera prise incessamment. Ivo Belet (CD&V) a également été nommé comme membre effectif de la commission. "L'Europe a des normes d'émission strictes, mais les différents scandales et fraudes aux émissions d'oxydes d'azote montrent clairement qu'elles peuvent être trop facilement contournées", a-t-il commenté. Enfin, Mark Demesmaeker (N-VA) pourra siéger pour les conservateurs (ECR). "Je suis résolu à me plonger pleinement dans ce dossier dans l'intérêt de meilleures qualité de l'air et santé publique pour tous les citoyens européens", a-t-il réagi. (Belga)

Nos partenaires