Tricherie antipollution - Test-Achats introduit jeudi son action en réparation collective contre VW

29/06/16 à 20:12 - Mise à jour à 20:12

Source: Belga

(Belga) L'organisation de défense des consommateurs Test-Achats va déposer jeudi matin son action en réparation collective contre Volkswagen auprès du tribunal de première instance de Bruxelles. "Cette action marque le coup d'envoi officiel de la procédure judiciaire contre VW. Quelque 4.500 consommateurs dupés s'y sont joints", affirme Test-Achats, qui précise qu'il est encore possible d'y prendre part.

Avec cette requête en réparation collective, l'organisation de défense des consommateurs espère obtenir une compensation financière pour les propriétaires belges de véhicules trafiqués par le constructeur automobile Volkswagen. Le scandale avait éclaté l'an dernier après que des tests effectués aux Etats-Unis avaient révélé au grand jour que des logiciels étaient installés sur les moteurs diesel de certains véhicules pour les faire passer pour moins polluants. En Belgique, quelque 400.000 voitures des marques VW, Audi, Seat, Skoda et Porsche seraient concernées. Lundi, le constructeur automobile allemand a accepté de débourser 14,7 milliards de dollars pour régler le litige lié au scandale de ses moteurs truqués aux Etats-Unis. Les consommateurs américains floués recevront une compensation financière de quelque 10.000 dollars. Pour Test-Achats, il est "inacceptable" qu'un plan d'indemnisation soit prévu aux Etats-Unis et pas en Belgique. Le tribunal de première instance de Bruxelles devra d'abord se prononcer sur la recevabilité de l'action en réparation collective. S'ensuivra une période de négociations obligatoire au terme de laquelle si aucun accord n'a été trouvé, le tribunal se pencher sur le fond de l'affaire. (Belga)

Nos partenaires