Tricherie antipollution - La Commission Dieselgate met la dernière main à ses recommandations

11/03/16 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Belga

(Belga) La commission spéciale mise sur pied à la Chambre après la découverte de logiciels truqués dans des véhicule VW met la dernière main à ses recommandations. Une dizaine de points sur les 55 propositions de la présidente Kattrin Jadin (MR) sont encore en discussion. Ceux-ci seront tranchés en principe lundi après-midi au cours d'une réunion annoncée au finish.

Tricherie antipollution - La Commission Dieselgate met la dernière main à ses recommandations

Tricherie antipollution - La Commission Dieselgate met la dernière main à ses recommandations © BELGA

Le texte demande notamment au gouvernement d'évaluer les effets sur l'environnement causés par les véhicules diesel et essence, d'oeuvrer à l'échelon européen pour un renforcement des normes en matière de particules fines ou l'introduction rapide d'un test permettant de les détecter, d'encourager au maximum le recours au vélo ou encore de créer les bases légales d'un budget mobilité, l'une des pistes avancées pour réformer le régime fiscal avantageux des voitures de société. Certains partis voudraient aller plus loin. Il est ainsi question d'adjoindre l'objectif d'un "phasing out" de la "voiture-salaire", de la création d'un régime protégeant les donneurs d'alerte, par exemple les ingénieurs qui seraient tenus de mettre au point des systèmes illégaux, d'inviter l'Etat belge à se porter partie civile à l'égard de VW ou encore de contrôler la perte de valeur des véhicules trafiqués sur le marché d'occasion. (Belga)

Nos partenaires