Tricherie antipollution - L'Australie lance des poursuites contre Volkswagen

01/09/16 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Belga

(Belga) Le régulateur australien a lancé jeudi des poursuites contre le groupe automobile allemand Volkswagen dans l'affaire des moteurs truqués, lui reprochant des multiples manquements passibles de millions de dollars d'amende.

Tricherie antipollution - L'Australie lance des poursuites contre Volkswagen

Tricherie antipollution - L'Australie lance des poursuites contre Volkswagen © BELGA

Volkswagen avait avoué en septembre 2015 avoir truqué au total 11 millions de voitures dans le monde afin de les faire passer pour moins polluantes qu'elles ne l'étaient vraiment. La Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC) a accusé le constructeur et sa filiale australienne d'avoir eu "un comportement susceptible de tromper le public s'agissant des revendications sur les émissions des véhicules diesels" entre 2011 et 2015. D'après l'ACCC, Volkswagen a enfreint à de multiples reprises la loi australienne sur la consommation, chaque violation étant passible d'une amende allant jusqu'à 1,1 million de dollars australiens (741.000 euros). "L'ACCC accuse Volkswagen de violations multiples (...) en cachant sur ses véhicules des logiciels destinés à tromper les tests sur les émissions et induire le consommateur en erreur sur la conformité de son véhicule avec les normes d'émissions en conditions réelles", a déclaré son président Rod Sims dans un communiqué. La plainte, déposée jeudi devant la Cour fédérale, affirme que 57.000 véhicules vendus en Australie pendant la période en question sont concernés. Le scandale a déclenché dans le monde une avalanche de poursuites judiciaires et demandes de dédommagement des autorités, des clients et des investisseurs. En Europe, les voitures trafiquées sont progressivement en train d'être rappelées pour être remises aux normes. Aux Etats-Unis, Volkswagen a passé un premier accord de près de 15 milliards de dollars d'indemnisation pour les automobilistes concernés. (Belga)

Nos partenaires