Tricherie antipollution - Début du rappel volontaire de 630.000 véhicules en Allemagne

05/09/16 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Belga

(Belga) L'agence fédérale de l'automobile KBA a donné lundi le coup d'envoi du rappel de 630.000 véhicules en Allemagne, une démarche volontaire de l'industrie allemande, épinglée dans le cadre du scandale du diesel.

Tricherie antipollution - Début du rappel volontaire de 630.000 véhicules en Allemagne

Tricherie antipollution - Début du rappel volontaire de 630.000 véhicules en Allemagne © BELGA

La KBA a donné son feu vert au rappel du 4x4 citadin Macan, l'un des champions des ventes du constructeur haut de gamme Porsche, selon un communiqué du ministère allemand des Transports. Il s'agit de la première étape du vaste rappel volontaire annoncé en avril par le ministère, qui avait identifié lors d'une enquête des "irrégularités" dans les niveaux d'émission des véhicules diesel de plusieurs marques, dont cinq allemandes. Audi et Porsche, marques du groupe Volkswagen, mais aussi Opel (groupe General Motors), Mercedes (groupe Daimler) et Volkswagen utilitaires s'étaient engagés à procéder à des rappels. Sur les véhicules incriminés, le système de filtration des émissions polluantes est systématiquement désactivé quand la température extérieure descend sous un certain seuil. Or, en vertu des normes européennes en vigueur, cette procédure n'est autorisée que si elle permet d'éviter un accident ou un dommage causé au moteur. Dans le cas des 10.500 Macan rappelés, la désactivation du système de filtration ne sera plus possible qu'à partir d'une température de 5 degrés, contre 17 degrés jusqu'à présent. Cette amélioration sera adoptée par Porsche sur ses nouveaux modèles, précise la KBA. La commission d'enquête, mise sur pied par le ministère allemand après la révélation en septembre 2015 de la tricherie du groupe Volkswagen sur 11 millions de ses véhicules diesel dans le monde, n'avait pas conclu à l'utilisation d'un logiciel fraudeur chez les autres constructeurs. Le groupe Volkswagen fait déjà l'objet d'un rappel obligatoire de 2,4 millions de véhicules en Allemagne. En raison d'un désaccord avec la KBA sur les solutions techniques à adopter, ce rappel avait pris du retard. Il a depuis accéléré et pourrait se poursuivre jusqu'en 2017. (Belga)

Nos partenaires