Tricherie antipollution - Début du premier procès contre D'Ieteren devant le tribunal de commerce de Bruxelles

08/01/16 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Source: Belga

(Belga) Le premier procès en Belgique dans le cadre du scandale des moteurs diesel Voklswagen truqués a débuté vendredi devant le tribunal de commerce de Bruxelles. Il oppose des clients qui ont acheté un véhicule à D'Ieteren, le concessionnaire en Belgique de la marque allemande. Le tribunal a reporté l'affaire à une date ultérieure, encore à définir.

Les clients en question ont acquis leurs véhicules chez D'Ieteren et demandent plusieurs milliers d'euros pour le préjudice subi. Ils craignent notamment que leurs voitures perdent de leur valeur en cas de revente à cause du scandale. Ils sont assistés par le bureau d'avocats gantois Cassier & Van Maldeghem, qui aurait par ailleurs réuni près de 3.000 propriétaires belges de VW souhaitant agir collectivement en justice. "Tous les concessionnaires doivent se conformer au Code civil et sont donc responsables des vices cachés", estime l'avocat des clients. Depuis l'éclatement du scandale, des plaintes ont également été introduites au pénal contre Volkswagen-même. Elles pourraient avoir une influence sur la procédure devant le tribunal de commerce de Bruxelles mais ne devraient cependant pas mettre un terme à celle-ci, selon la même source. (Belga)

Nos partenaires