Tribunal civil Louvain - La maison de repos conteste avoir refusé l'euthanasie

29/06/16 à 23:15 - Mise à jour à 23:15

Source: Belga

(Belga) La maison de repos Huize Sint-Augustinus à Diest (Brabant flamand), qui a été condamné mercredi par le tribunal civil de Louvain pour son refus d'une euthanasie en août 2011, n'était pas représenté durant la lecture du jugement. L'avocate de la défense Ann Dierickx, qui représente l'asbl Sint-Annendael Grauwzusters, a réagi quelques heures après: "la maison de repos nie avoir refusé l'euthanasie".

Depuis le début de audiences, l'établissement n'a pas arrêté de souligner qu'elle avait agi de bonne foi. L'euthanasie n'aurait pas été interdit pour des raisons religieuses. La direction a changé d'avis car la loi n'autorise pas l'euthanasie. Ces arguments ont été rejetés par la cour mercredi. La maison de repos continue de nier avoir refusé l'euthanasie. "L'établissement est très prudent pour répondre aux souhaits des patients et appliqué la loi scrupuleusement", a expliqué Me Dierickx. La maison de repos a admis que les médecins avaient refusé d'administer l'euthanasie. "Mais elle ne pouvait et ne devait pas l'administrer car il n'avait pas constaté le souhait d'euthanaise en lui-même. Il n'avait jamais été discuté avec le patient, alors que c'est exigé par la loi." La maison de repos n'a pas encore décidé si elle ferait appel. (Belga)

Nos partenaires