Très peu ou pas de mobilité des enseignants entre communautés

21/04/16 à 06:21 - Mise à jour à 06:19

Source: Belga

Pas un seul enseignant francophone n'est parti enseigner en Flandre, en vertu d'un accord de coopération permettant d'aller donner cours dans une école dépendant d'une des deux autres communautés du pays, rapporte La Libre Belgique.

Très peu ou pas de mobilité des enseignants entre communautés

© BELGA

Seul un enseignant néerlandophone a profité jusqu'à présent de cet accord mis sur pied en mars 2015, a répondu mercredi la ministre de l'Education, Marie-­Martine Schyns (cdH) à une question du député Jean­-Luc Crucke (MR) en commission de l'Education du Parlement de la Communauté française.

La nouvelle ministre a précisé que les enseignants n'avaient eu que peu de temps depuis la présentation du système en avril pour penser à une réorientation.

Elle envisage d'analyser la mobilité des enseignants après la rentrée pour éventuellement revoir le processus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires