Treize Bosniaques arrêtés pour crimes de guerre contre des Serbes

04/12/17 à 19:58 - Mise à jour à 20:00

Source: Belga

(Belga) Treize Bosniaques ont été arrêtés lundi pour des crimes de guerre contre des Serbes dans la région de Konjic (sud) durant la guerre de Bosnie (1992-95), a-t-on indiqué de sources judiciaire et policière.

"Il s'agit d'anciens responsables des structures de l'armée de Bosnie, de la défense territoriale et du ministère de l'Intérieur, soupçonnés de crimes de guerre commis contre plusieurs dizaines de personnes serbes, à Bradina, Konjic et dans d'autres localités" de cette région, lit-on dans un communiqué de presse. Ces suspects ont été arrêtés à Konjic et à Sarajevo, a pour sa part précisé la police. Les crimes dont ils sont soupçonnés ont été commis au printemps et à l'été 1992, selon le parquet. "Quasiment tous les habitants serbes de cette région avaient alors été forcés au départ", selon la même source. Les treize accusés sont soupçonnés "de meurtres, de torture, de viols, de persécutions et d'expulsions" de civils. A la mi-novembre, un ancien membre des forces bosniaques, Edhem Zilic, responsable pendant le conflit d'un camp de détention pour des Serbes à Konjic, a été condamné à Sarajevo à neuf ans de prison. Le conflit intercommunautaire de Bosnie a fait près de 100.000 morts. (Belga)

Nos partenaires