Traverser Bruxelles et la Wallonie en camion sera bientôt plus cher

12/02/15 à 15:35 - Mise à jour à 16:49

Source: Belga

Les camions de plus de 3,5 tonnes qui traverseraient Bruxelles plutôt que de la contourner devraient à l'avenir payer deux à trois fois plus au kilomètre.

Traverser Bruxelles et la Wallonie en camion sera bientôt plus cher

© Belga

C'est du moins l'option qu'a prise jeudi le gouvernement bruxellois dans l'avant-projet d'ordonnance qui prévoit l'instauration d'une taxe au kilomètre, pour les poids lourds à partir de janvier 2016, conformément à l'engagement pris avec les deux autres Régions du pays.

Selon le ministre bruxellois du Transport, Pascal Smet, interrogé jeudi après-midi, la future ordonnance qui devrait être adoptée d'ici les prochaines vacances parlementaires, intégrera les principes de l'accord de coopération conclu sur ce dossier entre les trois Régions.

A Bruxelles, le dossier est co-piloté par le ministre du Transport et par son collègue des Finances Guy Vanhengel (Open Vld). Au cours de la réunion de jeudi, les ministres bruxellois ont adopté l'avant-projet d'ordonnance dont une des spécificités est de prévoir un tarif dissuasif pour la traversée de la capitale.

Il en coûtera trois fois plus pour la traversée des camions sur les voiries régionales et deux fois plus sur les voiries communales, a précisé M. Smet. Le dispositif prévoit l'embauche de 27 personnes supplémentaires au sein des administrations des Finances (12) et de de la Mobilité (15). Selon M. Smet, les recettes liées à la taxe au kilomètre couvriront les coûts de ces nouveaux postes.

La Wallonie progresse vers le péage des poids lourds au kilomètre en 2016

Le gouvernement wallon a approuvé jeudi l'avant-projet de décret instaurant une redevance kilométrique pour les poids-lourds, qui doit entrer en vigueur début 2016 dans les trois Régions du pays, de pair avec la suppression au niveau fédéral du système actuel de l'eurovignette.

L'objectif de cette redevance est d'augmenter la contribution des poids lourds (plus de 3,5 tonnes) à l'amélioration du réseau routier, ainsi qu'à traiter de manière équitable les poids-lourds belges et étrangers, rappellent les ministres Chistophe Lacroix (Finances) et Maxime Prévot (Travaux publics).

La tarification de la redevance kilométrique sera établie sur base du nombre de kilomètres parcourus, du poids du camion (trois catégories: de 3,5 tonnes à 12 T, de 12 T à 32 T, et plus de 32 T) et des performances environnementales.

Ces trois critères, la grille tarifaire et le réseau routier visé font l'objet d'une concertation au sein du gouvernement wallon. Des discussions sont aussi menées avec les secteurs concernés et avec les deux autres Régions. En outre, une étude socio-économique est en cours afin d'analyser l'impact de cette redevance sur l'économie wallonne et l'emploi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires