Transport des animaux sur longue distance - Les ministres du Bien-être animal demandent une évaluation de la législation européenne

25/07/16 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Belga

(Belga) Les ministres wallon et flamand Carlo Di Antonio et Ben Weyts ainsi que la secrétaire d'Etat bruxelloise Bianca Debaets, en charge du Bien-être animal, ont adressé un courrier au président de la Commission européenne afin de solliciter une évaluation de la législation liée aux transports de longues distances d'animaux.

Un règlement européen implique que les transports de longue durée soient limités autant que possible et que les animaux soient transportés dans des conditions telles qu'ils ne risquent pas d'être blessés ou de subir des souffrances inutiles. Selon les trois mandataires régionaux, il semble que le règlement actuel ne soit appliqué que de manière très variable suivant les Etats membres. De son côté, l'organisation de protection des animaux GAIA s'est félicitée de cette initiative ministérielle commune, prise dans la foulée de la pétition qu'elle a lancée en faveur d'une révision du règlement européen et de sa campagne "Arrêtons les camions" menée conjointement avec Eurogroup for Animals. Pour sa directrice, Ann De Greef, c'est au tour maintenant du commissaire européen à la santé et à la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, d'introduire un amendement qui aille dans ce sens. D'après GAIA, les transports sur de très longues distances exposent plus d'un milliard d'animaux chaque année en Europe et vers des pays tiers, à des états d'épuisement et de déshydratation, à des blessures et même à la mort. Les exportations d'animaux vivants depuis la Belgique en 2015, vers l'UE et hors-UE, représentaient respectivement 1.742,8 et 2.447 tonnes d'animaux. A ces chiffres s'ajoutent également les 1.225,3 tonnes d'animaux vivants que la Belgique a importées depuis d'autres pays de l'UE, et les 243,9 tonnes importées de pays hors UE. (Belga)

Nos partenaires