Tram à Liège : Di Antonio discret à propos du deuxième avis négatif d'Eurostat

28/07/15 à 15:25 - Mise à jour à 15:23

Source: Belga

Le ministre wallon de la Mobilité, Carlo Di Antonio, restait mardi discret à propos du deuxième avis négatif rendu par Eurostat sur le financement du tram à Liège.

Tram à Liège : Di Antonio discret à propos du deuxième avis négatif d'Eurostat

© BELGA

Comme le veut l'usage, un dialogue contradictoire est en cours entre l'Institut des comptes nationaux, instance qui dépend de la Banque nationale de Belgique, et l'office européen de surveillance des normes comptables. "La confidentialité des échanges est une des conditions permettant d'envisager un dénouement favorable", souligne-t-on à son cabinet.

Au mois de mars, Eurostat avait déjà recalé le mécanisme de financement du projet. Selon l'office, la dépense de 380 millions d'euros prévue dans le cadre d'un partenariat public privé doit être inscrite en une fois dans le budget régional.

M. Di Antonio avait alors indiqué qu'il allait tenter de convaincre l'office européen de l'utilité de rester dans le cadre de l'accord tel que conclu sous le gouvernement Demotte.

Le ministre avait également fait savoir que les travaux préparatoires, d'un montant de 15 millions d'euros, seraient poursuivis. Ils ont été lancés en février.

En savoir plus sur:

Nos partenaires