Traités transatlantiques de libre-échange - "Jamais nous n'avons menacé la Wallonie"

30/10/16 à 15:18 - Mise à jour à 15:20

Source: Belga

(Belga) "Jamais nous n'avons menacé la Wallonie, et je le dis à l'adresse du cdH", a lancé dimanche le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à la fin de la conférence de presse sur la signature de l'accord entre l'Union européenne et le Canada.

Traités transatlantiques de libre-échange - "Jamais nous n'avons menacé la Wallonie"

Traités transatlantiques de libre-échange - "Jamais nous n'avons menacé la Wallonie" © BELGA

"J'ai quelques mots à dire à l'adresse de la Wallonie", a-t-il commencé. "Je suis reconnaissant au ministre-président wallon Paul Magnette d'avoir dit devant les députés qu'il était reconnaissant du rôle de la Commission dans les négociations". M. Juncker a rappelé que la Commission n'avait jamais mis d'ultimatums pour terminer les négociations entre la Wallonie d'une part et l'UE et le Canada d'autre part et a souligné avoir toujours dit qu'il était prêt à accorder le temps nécessaire pour arriver à un accord. "Par ailleurs, jamais nous n'avons menacé la Wallonie, et je le dis à l'adresse du cdH et de son président", a-t-il tonné, conseillant également à la Belgique de réfléchir à son modèle interne pour la signature de traités internationaux. Le cdH appartient à la même famille politique que M. Juncker, le Parti populaire européen (PPE). (Belga)

Nos partenaires