Traités transatlantiques de libre-échange - C. Michel a signifié officiellement à D. Tusk le "non" au CETA des entités fédérées

24/10/16 à 14:42 - Mise à jour à 14:44

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre Charles Michel a signifié officiellement, par téléphone, au président du Conseil européen Donald Tusk le "non" des entités fédérées francophones à la signature de l'accord commercial entre l'UE et le Canada (CETA), a indiqué son entourage lundi après-midi.

Charles Michel a téléphoné à Donald Tusk vers 14h30, après la réunion du comité de concertation où la Wallonie, Bruxelles, la COCOF et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont indiqué ne pas encore être en mesure d'accepter la signature de l'accord de libre-échange avec le Canada. (Belga)

Nos partenaires