Trains non sécurisés sur la ligne Bruxelles-Anvers - Je ne renvoie pas la responsabilité à Jacqueline Galant

09/06/16 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Belga

(Belga) Le cabinet du ministre de la Mobilité François Bellot (MR) insiste sur le fait que le ministre ne renvoie pas à son prédécesseur Jacqueline Galant la responsabilité de l'exception accordée aux trains Benelux en matière de prescrits de sécurité. "La décision a été prise après concertation avec tous les partenaires au gouvernement fédéral."

Trains non sécurisés sur la ligne Bruxelles-Anvers - Je ne renvoie pas la responsabilité à Jacqueline Galant

Trains non sécurisés sur la ligne Bruxelles-Anvers - Je ne renvoie pas la responsabilité à Jacqueline Galant © BELGA

Le journal De Morgen écrivait jeudi que la SNCB laisse encore circuler des trains non sécurisés entre Anvers et Bruxelles. Il s'agit de neuf locomotives utilisées après le fiasco avec le Fyra pour faire la liaison avec Amsterdam. Le porte-parole du ministre Bellot confirme qu'il a été décidé "en toute transparence" d'accorder aux trains Benelux une dérogation aux principes de sécurité et que cela s'est fait "après concertation avec tous les partenaires au gouvernement fédéral". C'est le prédécesseur de François Bellot, Jacqueline Galant, qui était alors ministre, mais il ne s'agit pas pour M. Bellot de lui renvoyer la responsabilité de la décision, précise son cabinet. (Belga)

Nos partenaires