Trafic de viande de cheval: le suspect connu de la justice

27/04/15 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Belga

L'un des suspects belges interpellés vendredi en France, dans le cadre d'une vaste action européenne coordonnée dans plusieurs pays d'Europe contre le commerce illégal de viande de cheval, était connu des autorités judiciaires depuis plusieurs années à la suite d'une enquête ouverte à Neufchâteau fin 2011, a-t-on appris auprès du parquet du Luxembourg, division de Neufchâteau.

Trafic de viande de cheval: le suspect connu de la justice

© Belga

L'homme, considéré comme un suspect principal, avait, à l'époque, été placé sous mandat d'arrêt pour faux et usage de faux, avant d'être remis en liberté. L'instruction, menée par le juge d'instruction Jean-Marc Connerotte, est toujours en cours. Il est reproché au suspect d'avoir réintroduit dans le circuit alimentaire des chevaux impropres à la consommation. L'affaire avait été révélée par la presse à la suite du scandale des lasagnes à la viande de cheval. Aucun lien n'a toutefois été établi entre les dossiers. Les autorités judiciaires de différents pays ont été amenées à échanger des informations. "Des réunions de travail ont eu lieu afin d'envisager une action commune coordonnée dans le cadre de cette problématique", a précisé le substitut Dimitri Gourdange, en charge du dossier pour la division du parquet de Neufchâteau. Le suspect de la région de Bastogne a été interpellé alors qu'il descendait vraisemblablement vers le sud de la France pour rejoindre un abattoir, commettant alors de nouvelles infractions. Un autre suspect, originaire de Flandre, a été interpellé en même temps, de même que deux hommes de main. Au total, 26 personnes ont été appréhendées vendredi. L'action avait été menée dans sept pays simultanément (Pays-Bas, France, Belgique, Allemagne, Irlande, Grand-Duché de Luxembourg et Grande-Bretagne).

En savoir plus sur:

Nos partenaires