Toute demande de rassemblement du parti Islam à Mons sera refusée

11/04/18 à 14:27 - Mise à jour à 14:29

Source: Belga

(Belga) Toute demande de rassemblement du parti Islam à Mons sera refusée, a appris mercredi l'agence Belga, complétant ainsi une information de Sudpresse.

Le bourgmestre de Mons Elio Di Rupo a ainsi réagi à une motion déposée par Georges-Louis Bouchez, leader de "Mons en Mieux", qui visait notamment à interdire les rassemblements du parti Islam à Mons. "Dès qu'un bourgmestre considère que l'ordre public est menacé, il prend la décision d'interdire une manifestation", a indiqué Elio Di Rupo dans Sudpresse. Toute demande de rassemblement du parti Islam sera refusée, a-t-il précisé à l'agence Belga. Pour le bourgmestre, le parti "formule des propositions qui vont à l'encontre des principes fondamentaux. Il bafoue l'égalité homme-femme et ne respecte pas la convention des droits de l'homme ni même la Constitution belge. Au PS, nous voulons interdire ces partis antidémocratiques." Pour Elio Di Rupo, "ce parti place La religion au-dessus des lois. Il veut imposer la charia, mais c'est la loi qui doit s'imposer sur la foi. Le PS demande toujours d'inscrire la laïcité dans la constitution. Je ne veux certainement pas que l'on stigmatise les musulmans. Je rappelle que beaucoup d'entre eux ne se retrouvent pas du tout dans ces propositions". (Belga)

Nos partenaires