"Tout le monde se renvoie la balle dans le dossier des Roms de la gare du Nord"

02/05/12 à 18:29 - Mise à jour à 18:29

Source: Le Vif

Depuis près de trois mois, un certain nombre de Roms séjournent dans un bâtiment du Centre de Communication (CCN) à proximité de la gare du Nord à Schaerbeek, et aucune issue ne semble se dégager, selon le délégué général aux droits de l'enfant, Bernard De Vos.

"Tout le monde se renvoie la balle dans le dossier des Roms de la gare du Nord"

© Image Globe

"Tout le monde se renvoie la balle et fuit ses responsabilités". M. De Vos a écrit une nouvelle lettre à Fedasil la semaine dernière, mais ne s'attend à aucune réponse.

Il y a environ deux semaines, une quinzaine de ces Roms s'étaient déclarés prêts à un retour volontaire dans leur pays d'origine.

Cependant, il reste à l'heure actuelle, une vingtaine d'enfants accompagnés de leurs parents dans le bâtiment. Les conditions dans lesquelles ces enfants vivent nécessitent une intervention de Fedasil, selon M. De Vos: "Peu importe que les parents ont demandé ou non l'asile. Je m'active depuis un moment déjà, mais tout le monde rejette la responsabilité sur quelqu'un d'autre", s'est indigné M. De Vos.

Fedasil n'a pas souhaité commenter la lettre envoyée par M. De Vos et a adressé plusieurs questions au cabinet de la secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Maggie De Block (Open Vld). Le porte-parole du cabinet De Block déclare, lui, que "tout le nécessaire juridique a été fait".

"Nous ne pouvons pas forcer les Roms à accepter des propositions d'accueil, ce ne sont pas des demandeurs d'asile", a-t-il conclu.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires