Tous pressés par les Kazakhs

17/11/16 à 08:53 - Mise à jour à 08:57

Source: Le Vif/l'express

Si, dans l'affaire Chodiev, Armand De Decker semble avoir fait du lobbying pour l'Elysée, d'autres acteurs judiciaires et politiques, surtout MR, y auraient joué un rôle déterminant. Récit d'une incroyable course contre la montre.

Tout le monde semblait vraiment impatient dans cette histoire. Il y avait le feu à tous les stades de la procédure parlementaire et judiciaire. Du jamais-vu. Au départ, l'urgence était dictée par le fameux "trio kazakh", ces milliardaires embourbés dans une affaire de corruption avec Tractebel depuis les années 1990. L'enquête menée pendant dix ans par le juge bruxellois Frédéric Lugentz ne leur était pas favorable. Fin 2010, Alexander Mashkevich, Alijan Ibragimov et Patokh Chodiev (ayant entre-temps acquis la nationalité belge dans des conditions douteuses, grâce au MR Serge Kubla) sentaient bien qu'ils allaient être renvoyés devant un tribunal correctionnel.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires