Touring veut bannir les conducteurs les plus dangereux

08/12/11 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

Source: Le Vif

2.750 automobilistes seraient responsables de la grande majorité des accidents à tort, selon l'organisation de mobilité Touring qui propose une élimination définitive de la circulation pour ces "criminels de la route".

Touring veut bannir les conducteurs les plus dangereux

© Belga

Une étude scientifique de la sécurité routière des Pays-Bas, relayée jeudi par Touring, rapporte que 30% des accidents sont à mettre en relation avec l'imprudence et le comportement de conduite inadapté de certains automobilistes.

Touring parle de "cowboys" pour désigner ces individus dangereux crédités du plus haut degré de bonus-malus en termes d'assurance et bafouant toutes les règles du code de la route. "Ces personnes doivent être éliminées de la circulation et être interdites de conduite à vie pour une plus grande protection des autres usagers de la route qui, eux, respectent les règles", réclame Touring qui souhaiterait que les juges du tribunal de police sanctionnent plus sévèrement les responsables d'accidents mortels.

Touring propose de bannir ces automobilistes en se basant sur des études et des expériences réalisées à l'étranger qui démontreraient l'efficacité de cet "effet effrayant". Un renforcement de contrôles devra bien entendu être réalisé sur la route, mais également par les vendeurs, à l'achat d'une voiture. "Pour les automobilistes concernés, les conduites sans permis ou dans un véhicule prêté seront ainsi limitées", affirme Touring.

La constatation de la police sur le lieu d'un accident s'avérera d'une importance capitale dans la décision de supprimer définitivement ou non un permis de conduire. Une grille de critères basée sur le taux d'alcoolémie ou la vitesse de l'automobiliste sera mise en place pour effectuer ces contrôles. Le passé de ces conducteurs à risque sera également évalué quand on sait que la grande majorité des responsables d'accidents mortels ont déjà fait auparavant l'objet d'une sanction.

En cette période hivernale, Touring rappelle également quelques règles de prudence: "aussi longtemps que persistent le temps pluvieux et les rafales de vent, il faut faire attention. De très nombreux accidents sont causés par des circonstances spécifiques telles des glissades sur sol mouillé ou feuilles mortes ou bien encore de la boue sur les routes". Onze personnes ont déjà perdu la vie sur les routes depuis début décembre, explique Touring qui mentionne que 149 personnes sont décédées lors des huit dernières semaines, "ce qui correspond pratiquement aux statistiques enregistrées l'an dernier lors des trois derniers mois". L'organisation précise l'importance d'une plus grande sensibilisation sur les conduites inadaptées durant ces périodes de l'année où le risque est renforcé.

Le Vif. be avec Belga

Nos partenaires