Tour de l'Ain: Nacer Bouhanni prend sa revanche et s'impose au sprint lors de la 2e étape

10/08/17 à 18:31 - Mise à jour à 18:34

Source: Belga

(Belga) Deuxième de la première étape du 29e Tour de l'Ain cycliste (cat 2.1) derrière l'Espagnol Juan José Lobato (LottoNL - Jumbo) mercredi, Nacer Bouhanni (Cofidis) s'est adjugé au sprint la deuxième étape disputée jeudi sur la distance de 145 kilomètres entre Ambérieu-en-Bugey et Saint-Vulbas. Le Français n'avait plus gagné depuis le Tour du Yorkshire (2.1) où il s'était d'ailleurs blessé le 30 avril, le lendemain de sa victoire.

La deuxième étape du Tour de l'Ain a été animée par une échappée matinale composée de Ryan Anderson (Direct Énergie), Jérémy Lecroq (Roubaix-Lille Métropole), Robert Kessler (Sélection allemande) et Romain Combaud (Delko-Marseille Provence-KTM). Une échappée qui a compté une avance maximale de 3:35 sur le peloton avant de rendre les armes à quatre kilomètres de l'arrivée. Nacer Bouhanni s'est imposé à l'issue d'un sprint où il a évité la chute qui a éliminé certains de ses adversaires à deux cents mètres de la ligne d'arrivée. Deuxième la veille, le sprinter de 27 ans l'a emporté devant ses compatriotes Samuel Dumoulin (AG2R) et Maxime Daniel (Fortuneo-Oscaro). Lobato n'a cette fois fini que 5e. Le premier belge, Emiel Vermeulen (Team 3M), s'est classé 10e. Grâce à son succès, Nacer Bouhanni endosse par la même occasion le maillot de leader du Tour de l'Ain. Il possède 4 secondes d'avance sur Lobato et 10 sur le Français Johan Le Bon (FDJ), vainqueur du prologue à Bourg-en-Bresse mardi. Les commissaires ont entériné le résultat du sprint malgré la réclamation du Français Anthony Maldonado (HP BTP - Auber 93), impliqué dans la chute et qui accusait Bouhanni de l'avoir poussé. Mais c'est l'inverse, a en croire la version du lauréat du jour. Vendredi, la 3e étape partira de Lagnieu et rejoindra Oyonnax au terme des 135,2 kilomètres de course. (Belga)

Nos partenaires