Tour de France - Victoire dans un sprint royal de l'Allemand Marcel Kittel (Etixx-Quick Step) à Limoges

05/07/16 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Belga

(Belga) L'Allemand Marcel Kittel (Etixx-Quick Step) s'est imposé au sprint dans la plus longue étape de la 103e édition du Tour de France cycliste, Saumur-Limoges (237,5 km). Il a décroché son 11e succès de la saison. Comme samedi et lundi, la victoire s'est jouée à l'issue d'un sprint massif, au bout d'une ligne droite de 1300 mètres dont les 600 derniers en fau-plat montant. Et comme la veille, la victoire s'est jouée de quelques centimètres à la photo-finish. Le Français Bryan Coquard (Direct Energie) a échoué en 2e position. Le maillot jaune le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff) et pris la 3e place. Lauréat de deux étapes, samedi et lundi, le Britannique Mark Cavendish (Dimension Date) s'est contenté de la 8e place. Edward Theuns (Trek-Segafredo) a terminé 11e et Sep Vanmarcke (LottoNL-Jumbo) 12e.

Tour de France - Victoire dans un sprint royal de l'Allemand Marcel Kittel (Etixx-Quick Step) à Limoges

Tour de France - Victoire dans un sprint royal de l'Allemand Marcel Kittel (Etixx-Quick Step) à Limoges © BELGA

Sagan, leader depuis son succès dans la 2e étape à Cherbourg, a conservé le maillot jaune de leader du classement général. Il possède désormais 12 secondes d'avance sur le Français Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) et 14 sur l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar). L'étape a été animée par une échappée menée par notre compatriote Oliver Naesen (IAM), l'Espagnol Markel Irizar (Trek-Segafredo), le Français Alexis Gougeard (AG2R) et l'Allemand Andreas Schillinger (Bora-Argon18) partis dans un groupe de sept dès le 20e kilomètre et qui ont poursuivi à quatre après 27 km. Après Gougeard, les trois derniers ont été repris à 7 kilomètres de la banderole finale. La 5e étape, Limoges-Le Lioran (216 km), qui comprendra cinq cols (trois 3e catégorie et deux de 2e catégorie) dans les cinquante derniers kilomètres dont un dans l'enchaînement du Pas de Peyrol et du Col du Perthus, suivi de la montée qui mène au Lioran. (Belga)

Nos partenaires