Toucher à la TVA serait un non-sens, selon Charles Michel

04/02/12 à 08:08 - Mise à jour à 08:08

Source: Le Vif

Charles Michel, ne souhaite pas une hausse de la TVA. Par ailleurs, il estime que le transfert des compétences vers les Régions doit avoir lieu après les élections de 2014.

Toucher à la TVA serait un non-sens, selon Charles Michel

© Belga

Interrogé sur l'idée de Philippe Moureaux (PS) d'augmenter la TVA pour dégager des moyens supplémentaires, M. Michel estime, dans une interview accordée à La Libre Belgique, que ce serait un non-sens économique. "Pas touche à la TVA", s'exclame-t-il. "Nous n'allons pas amputer le pouvoir d'achat des gens de 1,3 milliard. D'autant que cela aurait des conséquences sur la compétitivité des entreprises belges. Une hausse de la TVA se répercute forcément sur les salaires via l'indexation automatique", dit-il.

Selon M. Michel, il y a encore des marges pour des économies dans le fonctionnement de l'Etat. Et de citer notamment les subsides facultatifs versés à des ASBL. "On peut aussi ralentir davantage le rythme de renouvellement des fonctionnaires qui partent à la retraite. On peut encore aller chercher dans les moyens octroyés aux entreprises publiques pour leurs missions de service public."

Quant à la demande du ministre-président flamand Kris Peeters de lancer le transfert des compétences vers les Régions avant 2014, Charles Michel y est opposé. "Le moment où un gouvernement reçoit de nouvelles compétences devrait idéalement être postérieur à un débat électoral", souligne-t-il.

LeVif.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires