Tomorrowland - La police fédérale "se conforme" à la décision du juge

27/07/17 à 18:57 - Mise à jour à 19:00

Source: Belga

(Belga) "Il y a eu une décision du juge et nous allons bien entendu nous y conformer", a indiqué la police fédérale en réaction à l'arrêt prononcé jeudi par un juge bruxellois des référés. Dans sa décision, le magistrat a autorisé trois plaignants, auxquels l'accès à Tomorrowland avait été refusé à la suite d'un screening de la police, à se présenter au festival pour son second week-end, à condition de subir un nouveau contrôle.

Au total, 37 personnes qui avaient acheté des tickets pour Tomorrowland s'étaient vues refuser l'entrée au festival à la suite d'un screening de la police fédérale. Les raisons de ce refus ne leur ont jamais été communiquées. Une seconde évaluation avait toutefois permis à deux personnes de pouvoir tout de même accéder au festival, mais l'avis négatif n'avait pas été levé pour les autres. Trois personnes avaient alors décidé de faire appel au juge des référés dans l'espoir de pouvoir encore participer à l'événement. Le juge a estimé jeudi que les droits fondamentaux des festivaliers refusés avaient bel et bien été violés. Il les a dès lors autorisés à participer au festival de musique électronique, à condition de se soumettre à un nouveau contrôle de police à l'entrée. Les organisateurs de Tomorrowland ont également indiqué qu'ils se conformeraient à la décision du juge en autorisant les personnes concernées à accéder au site. "Nous n'allons pas leur interdire l'accès si elles portent un bracelet pour l'entrée au festival", a déclaré plus tôt dans la journée la porte-parole Debby Wilmsen. La légalité du contrôle préventif effectué par la police fait actuellement l'objet d'une enquête au sein de la Commission vie privée. (Belga)

Nos partenaires