Tokyo proteste auprès de Pékin au sujet des îles disputées en mer de Chine

09/08/16 à 06:15 - Mise à jour à 06:15

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement japonais a déposé une protestation contre Pékin mardi alors qu'une douzaine de vaisseaux chinois ont approché les îles Senkaku dans la mer de Chine méridionale.

Le ministre des Affaires étrangères Fumio Kishida a relayé la protestation à l'ambassadeur chinois au Japon après l'incursion de 15 garde-côtes chinois dans les eaux des îles inhabitées qui font l'objet d'un différend territorial. Trois des bateaux ont pénétré dans ce que Tokyo considère comme des eaux territoriales. Les îles Sankaku administrées par le Japon sont aussi réclamées par la Chine et Taiwan, où elles sont respectivement nommées Diaoyu et Tiaoyutai. Les plaintes de mardi à l'encontre de Pékin font suite à d'autres protestations dimanche au sujet de 13 garde-côtes aperçus près des îles. Samedi, 230 bateaux de pêche chinois et six garde-côtes ont navigué de façon continue près des îles, poussant Tokyo à protester. Les mouvements chinois surviennent après la décision du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, de nommer mercredi la nationaliste Tomomi Inada comme nouvelle ministre de la Défense. L'avocate de 57 ans avait créé la polémique en niant le massacre japonais de Nanjing dans les années 30. (Belga)

Nos partenaires