Titres-services: la déduction fiscale réduite de 30 à 10% en Wallonie

14/11/14 à 18:08 - Mise à jour à 19:26

Source: Belga

L'Union des entreprises de titres-services (Unitis) "craint de voir le secteur glisser vers le travail au noir" face à la décision de la Région wallonne de raboter la déductibilité des titres, a réagi vendredi la présidente du groupement, Nathalie Garcia.

Titres-services: la déduction fiscale réduite de 30 à 10% en Wallonie

© Thinkstock

La déductibilité des chèques (30% actuellement) sera ainsi diminuée de deux tiers, selon le budget wallon 2015. La déductibilité des titres-services, qui s'élève actuellement à 30%, sera réduite à 10% en Wallonie dès l'année prochaine. Il s'agit d'une des mesures contenues dans le budget 2015 du gouvernement wallon. "Aujourd'hui, sur les 9 euros que coûte un titre, on retouche 2,70 euros sur sa note d'impôt. L'an prochain, ce montant sera équivalent à 0,9 euros", explique Mme. Garcia.

"Après deux augmentations de tarifs, c'est encore une fois le secteur des titres-services qui trinque avec cette diminution de la déductibilité", regrette la présidente d'Unitis. "Le but des titres était de faire reculer le travail non déclaré dans le secteur. Mais les dernières mesures ont fait baisser la demande. Aujourd'hui, elles ont un effet inverse. Avec la diminution des volumes de travail, on craint de voir le secteur glisser vers le travail au noir."

Le nombre de chèques vendus en Région wallonne a reculé de 2 millions en septembre 2013 à 1.850.000 au même mois en 2014, selon les chiffres d'Unitis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires