Tilff : deux pompiers-plongeur décèdent en sauvant un cygne

10/05/14 à 10:14 - Mise à jour à 10:14

Source: Le Vif

Deux pompiers de Liège sont décédés vendredi en fin de journée après une intervention de plongée qui a viré au drame. Le premier pompier à être intervenu, alors qu'il était en civil, est mort après son transport au CHU de Liège. Son collègue, victime du même incident, est décédé en fin de soirée.

Tilff : deux pompiers-plongeur décèdent en sauvant un cygne

© Google

Vendredi après-midi, les pompiers de Liège ont été appelés pour secourir un cygne en mauvaise posture à 100 mètres en aval du Pont de Tilff. L'endroit présente de nombreux remous et, pour une raison que l'enquête devra déterminer, les deux pompiers, faisant partie de la brigade subaquatique de Liège, ont été victimes d'un incident.

Les secours sont rapidement intervenus pour sauver les deux victimes en arrêt cardiaque à leur arrivée. Les deux pompiers ont été héliportés au CHU de Liège, mais n'ont pas pu être sauvés.

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a appris "avec grande tristesse" le décès des deux pompiers. "Joëlle Milquet est de tout coeur en pensée avec la famille, les proches et les collègues de ces deux pompiers. Elle leur souhaite beaucoup de forces et de courage", a-t-elle indiqué dans un communiqué à l'agence Belga.

La manifestation initialement prévue samedi dès midi dans les rues de Liège par les femmes et les enfants de pompiers a été annulée, mais un rassemblement en mémoire des deux hommes décédés est maintenu devant la caserne de la rue Ransonnet, entre 12 et 13 heures.

Une chapelle ardente a été installée à la caserne de Liège

Une chapelle ardente a été installée à la caserne des pompiers de Liège, rue Ransonnet, en mémoire des deux pompiers décédés vendredi lors d'une intervention dans l'Ourthe, près du pont de Tilff.
Les corps des pompiers pourraient être rapatriés dans cette chapelle ardente, mais l'Intercommunale d'incendie de Liège et environs (IILE) n'a pas encore reçu l'accord des familles. Un registre de condoléances sera ouvert.

Un rapport circonstancié visant à déterminer les circonstances de l'accident devra être rendu dans les 10 jours. Les pompiers liégeois seraient à la fois tristes et outrés, alors qu'ils dénoncent depuis plusieurs mois les risques pour leur sécurité lors d'interventions.

Nos partenaires