Theo Francken veut inscrire six nouveaux États sur la liste des pays sûrs

16/11/16 à 09:01 - Mise à jour à 09:03

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken a l'intention de conférer l'an prochain le statut de pays d'origine sûr à six nouveaux États, ce qui réduirait les chances de leurs ressortissants d'obtenir l'asile en Belgique et faciliterait leur renvoi, rapportent mercredi Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Theo Francken veut inscrire six nouveaux États sur la liste des pays sûrs

Theo Francken veut inscrire six nouveaux États sur la liste des pays sûrs © BELGA

Actuellement, cette liste controversée reprend l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine, le Kosovo, le Monténégro, la Serbie, l'Inde et la Géorgie. M. Francken (N-VA) veut y ajouter trois pays du Maghreb (Tunisie, Algérie et Maroc) ainsi que la Moldavie, le Sénégal et le Bénin. Il a réclamé l'avis du Commissariat général aux réfugiés et apatrides (CGRA). Ce n'est pas la première fois que le secrétaire d'État veut étendre cette liste à l'Algérie, la Tunisie et au Maroc, mais le CGRA s'y est jusqu'ici opposé. Le Maroc et le Sénégal, notamment, ne sont pas considérés comme sûrs pour les homosexuels et les transgenres. Theo Francken envisage une exception pour ces cas. Une centaine de demandes d'asile proviennent chaque année des trois pays du Maghreb concernés. L'avis du CGRA n'est pas contraignant. En juillet dernier, le mandataire N-VA ne l'avait d'ailleurs pas suivi en reconnaissant la Géorgie comme pays sûr. (Belga)

Nos partenaires