Theo Francken confronté à un premier cas d'expulsion

28/10/14 à 08:04 - Mise à jour à 08:04

Source: Belga

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) va être confronté pour la première fois à toute la complexité des dossiers liés à sa fonction. Détails.

Theo Francken confronté à un premier cas d'expulsion

Theo Francken © Belga

Une jeune Togolaise de 19 ans a été informée, en mars dernier, par l'Office des étrangers qu'elle disposait de 30 jours pour quitter le territoire. Elle bénéficiait d'une carte de séjour temporaire grâce à un regroupement familial. Mais elle a quitté le domicile paternel en février dernier pour fuir, explique-t-elle, la violence de son père. L'ensemble du corps professoral de son école s'est mobilisé et a envoyé une lettre au secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA), rapportent mardi La Libre Belgique et La Dernière Heure.

La jeune fille est inscrite en dernière année à l'athénée Andrée Thomas, à Forest. Elle espère y terminer ses études cette année et obtenir son diplôme. Mais les chances sont minces.

Fuyant les violences de son père, qui aurait déjà passé 4h en garde à vue après l'avoir frappée, elle est hébergée dans une famille qui a accepté de l'accueillir.

Pour l'Office des étrangers, cependant, peu importent l'attestation médicale et les témoignages de professeurs et du centre PMS de l'école: le dossier est trop peu étoffé pour prouver des violences familiales répétées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires